La Mère douloureuse

IMG_0041cropDans un petit village de l’extrême nord des Pays-Bas, sur un autel richement décoré, se trouve une grande statue de la Vierge Marie. Elle est en pleurs à cause de la souffrance de son Fils. Chaque année, des milliers de personnes lui rendent visite entre mai et octobre. Elles viennent demander à Marie de prier pour leurs besoins, et pour la remercier pour les bénédictions reçues. C’est pourquoi, derrière la statue, des centaines de petits cœurs en verre argenté scintillants témoignent silencieusement d’autant de prières exaucées par Marie.

Bien que la Vierge de Warfhuizen soit en pleurs, le pèlerinage n’est pas triste. Les croyants célèbrent que la douleur de Marie a été transformée en joie. Cela se voit déjà aux vêtements festifs que Notre-Dame porte habituellement à l’ermitage. Sa souffrance a acquis une signification tout autre par la résurrection de Jésus. Sa couronne aussi témoigne de cela. A Jérusalem, Marie ne s’est certainement pas tenue sous la croix en vêtements somptueux. Si néanmoins nous la représentons ainsi, c’est que nous voulons exprimer autre chose.

Une statue codée

On pourrait dire que la statue de Notre-Dame-du-Jardin-Clos est une statue codée. Sa signification ne consiste pas en ce qui apparaît à première vue ; elle ne se révèle qu’à celui qui prend le temps d’y réfléchir, ce qui est très approprié pour une statue qui porte le vocable « du Jardin-Clos ».

Jardin clos?

beslotentuinpasen2012crop72Des statues particulièrement vénérées, appelées aussi « statues miraculeuses », reçoivent communément un titre. A Warfhuizen, Marie porte un tas de noms différents, parce que les fidèles ne cessent d’en inventer de nouveaux : « Notre-Dame de Warfhuizen », « Marie de Warfhuizen », la « Mère douloureuse de Warfhuizen », etc. Mais le titre officiel de la statue est : « Notre-Dame-du-Jardin-Clos ». Le jardin clos est mentionné dans le Cantique des Cantiques. Il symbolise un lieu sûr où naît une Lumière nouvelle, comme le sein de Marie où Jésus a grandi. C’est un titre marial utilisé beaucoup par les ermites et les chartreux.